La Couleur (thèse) - L. Maryline

Aller en bas

La Couleur (thèse) - L. Maryline

Message  Vampyrella le Dim 9 Mai - 20:47

La couleur par son langage direct est perçue différemment suivant notre vécu et état de conscience. Le monde. C’est une onde mesurable, un corps physique qui nous influence même dans la spiritualité. Chaque teinte offre ses propres propriétés et le ressenti qu’elle nous inspire depuis la nuit des temps fait parler… Elle s'identifie au toucher, l'ouïe et la vue. Savoir difficile est de la voir en occultant l’association du nom qu’on lui reconnait…  
Vaste est son dictionnaire, qu’il soit traduit par une lecture « littéraire » ou « mathématique », l’indéfini code retranscrit est au pouvoir des deux factions réunies avec inversion du phrasé décisionnaire, ou non. Universellement parlant,  le calcul infographique stationne en repère de par la « constance » et « puissance » du moniteur d’ordinateur, variant d’un matériel à l’autre (carte graphique comprise) en générant la diversité du code barre génétique de ses couleurs.
Ses harmonies sont innombrables !  Les musicales à partir de 7 notes, ici, à partir de 7 teintes. La transparence dégradée de l’arc en ciel, beauté incarnée, se décline en ces 7 ordonnées : Violet, Indigo, Bleu, Vert, Jaune, Orangé et Rouge. L’erreur est humaine…

Voir le Fichier : Spectre_Newton.jpg

La nature est bien faite et idéalement harmonieuse. A nous de développer notre bon goût personnel et d’explorer aux mieux le pouvoir de ce vaste univers captivant pour l’exploiter au possible avec talent !

1. Avec l’œil humain, différencier la couleur lumière de la couleur matière par la synthèse additive et soustractive

La « couleur lumière » (additive) éclaire. A l’inverse, la « couleur matière » (soustractive) assombrit.
Comme la lumière représente la couleur, sans lumière plus de couleur.
Blanche est cette lumière en soi qui décomposée  par le prisme de sa référence première, recompose toutes les mêmes teintes qu’offre l’innombrable dégradé de son spectre visible, l’arc en ciel…
En 1666, le jeune Isaac Newton découvrit le spectre de la lumière qu’il qualifiera lors de son expérience, cruciale, en 1972 : « Experimentum Crucis ».
Elles étaient donc catégorisées en « 6.5 »  (6 mais… (7)) tranches suite à sa foi pour l’indigo (bleu foncé aux reflets mystérieux, violet) qui ne fut que parenthèse affective et subjectivité même. L’importance de sa toute singularité réfléchit le mirage entre l’allusion historique et l’illusion d’optique… Ce que nous avions cru voir n’était que… Les illusions de l’histoire par ses allusions visuelles. La vaine espérance de l’apparence rompue par la réfraction.
La feuille blanche de l’écrivain qui s’inspire…
Blanc est à la couleur ce que le désespoir est au noir…
Le tablier du peintre qui voit la vie vêtue par son blanc…

En prenant les plus forts contrastes que tout oppose… le blanc et le noir, comme le début et la fin, la vie et la mort… nous allons analyser comment le blanc constitue à lui seul La Couleur. Magenta est vérité de l’ailleurs… par lequel tout spectre multidimensionnel commence et finit…

Voir le Fichier : Newton_Experience.jpg

2. Reconstitution visuelle sur ses fondamentaux

Voir le Fichier : GIF_Additif.gif

1) Le Rouge --> R ou R <-- Red
2) Le Vert --> V ou G <-- Green
3) Le Bleu --> B ou B <-- Blue

La couleur additive, désignée par le sigle RVB de la langue française donne du Jaune lorsqu’on mélange le rouge et le vert, du Cyan (turquoise) lorsqu’on fusionne le vert et le bleu, du Magenta (rouge violacé) lorsqu’on fusionne le bleu et le rouge.
Le tout dans le sens inverse des aiguilles d’une montre…

Voir le Fichier : Etoile_des_Couleurs.gif

Un peu de bon sens !
La couleur soustractive, désignée par le sigle CMJ de la langue française donne du Bleu lorsqu’on mélange le cyan et le magenta, du Rouge lorsqu’on mélange le magenta et le jaune, du Vert lorsqu’on mélange le jaune et le cyan.

Voir le Fichier : GIF_Soustractif.gif

1) Le Cyan --> C ou C <-- Cyan
2) Le Magenta --> M ou M <-- Magenta
3) Le Jaune --> J ou Y <-- Yellow

Le soleil se couche à l’Ouest… se lève à l’Est…
Relativité et gravité ne font qu’un + pour l’être humain… (-î-)
Par le Sud, son Nord… car la Terre tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sur elle-même et autour du soleil.
Toutes les réponses à vos questions, amis Terriens de la théorie, se trouvent dans cette schématique.
Il n’est donc pas étonnant d’identifier le jaune du soleil au Nord-est comme le bleu de la nuit au Sud-ouest.
Voici le pourquoi du comment en version simplifiée de toute cette inclinaison…
L’Etoile des Couleurs.

3. La réaction en chaîne

Elle se caractérise dépendamment de ses 4 maillons : La Source de Lumière, L’Objet, L’Œil et Le Cerveau qui forment notre perception physionomique de la visualité.

Comme le noir n’est pas une couleur et que rien n’a de sens sans son contraire, (rappel du mélange additif), tant qu’il y a du blanc, y’a de l’espoir (rappel du mélange soustractif). Notre synthèse se crée par l’imagination du rapport à celle-ci car avec la relativité et de part la gravité, Rien ne se perd, Tout se transforme.
Einstein avait tout compris et de par ma vie c’est ce que je réalisais… « aujourd’hui ».
Grâce à ses clefs, je me centralise… en fonction d’une norme qui me neutralise…

Prenons cet exemple physionomique sur l’Intelligence Naturelle Humaine grâce à notre cerveau  composé de deux hémisphères, avec notre vie psychique :

QI (dit Intellectuel) - évaluation du Quotient - QE (dit Emotionnel)

1 -  0 - 1 La Valeur vient de Sa Nullité par le rapport qu’On a avec Elle.
─│┼ ↔️↑ La Compréhension vient de Sa Symbolique.
Par ces principes fondamentaux, de La Division (÷) naît la Multiplication (×).

Peu importe son langage, c’est avec La Culture qu’elle s’exprime, en dépendance de son environnement.

En route pour l’onde du développement…

Voir le Fichier : Synthese_Shematique.jpg

Vous comprenez ??? Pas encore…
Le Mouvement.
Le rythme fondateur du Présent. Notre marche à pieds de l’évolution planétaire à reculons… Tournez-vous physiquement dans l’imagination… et avancez ;
L’arrière en avant… puis…
L’arrière sur le devant, gris percé ! De pénétration…
Mûrissez cette démonstration et reportez-la sur les autres sciences de la vie car toutes communiquent ensemble… mais nous aussi !
Vérifiez, vérifiez, vérifiez… avec la principale « règle » de trois, tout ce que cela peut donc signifier… comme La Conduite !
Nous sommes de nature, la somme présente de notre résultat passé par notre libre arbitre (le choix) commun de conséquences pour chacun, divisant ou multipliant son avenir en conditions. Le Karma des interférences de l’influence consciente ou inconsciente dans lequel nous traversons les courants incontrôlables de la vie, flux d’espérance. Nous tourbillonnons entre l’obscur et la lumière, en quête subjective de l’équilibre meilleur jugé par notre paire croyante, non voyante de l’objectivité du monde, sensationnel. L’éveil de l’ignorance… Je sais que je ne sais pas… telle est l’ouverture de l’esprit.
L’espace, la vitesse et le temps.
Sachant que rien n’est absolu et que tout dépend de ses référentiels…
La juste évaluation universelle impossible pour l’homme mais possiblement approximative dans son système solaire et environnement terrestre qui font que nous serons toujours dans une délimite à perpétuelle évolution…
Rien n’est acquis puissance infinie perd toute dimension en retrouvant La Source de Vie qui ne peut donc être que Magie…
Je ne trouve rien de plus indéfinissable que ce mot ci.
Retour au cycle des coloris. La lumière blanche…

* Rappel : La Terre tourne autour du soleil et sur elle-même dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, en 24 h. Le soleil se lève à l'Est. 20 degré d'inclinaison gauche. Mais nous ondulons comme une pendulle....

4. Les Couleurs Primaires, Secondaires et Complémentaires

Partant de l’obscurité noire totale, en additionnant ces trois faisceaux de lumière RVB, sa somme sera la clairvoyance blanche intégrale. Ces 3 fondamentaux auront été multipliés par 2, pour former la pureté de ses 3 secondaires, la résultante. Ce 6 composent les véritables couleurs qui nous permettront de retrouver la lumière grâce à la visibilité, son blanc. L’invisibilité réside dans ce que l’on ne voit pas et non dans ce qui n’existe pas.
Les couleurs lumières partiront donc du plus foncé, au plus clair. A l’inverse, les couleurs matières absorbant la lumière, iront du clair au plus foncé.
Ce pourquoi dans la synthèse additive, ses couleurs pures primaires seront toujours plus foncées que ses couleurs secondaires jusqu’au Blanc : L’Obtention de toutes Couleurs. Hors dans la synthèse soustractive, ses couleurs pures primaires seront les plus claires jusqu’à l’obtention du noir, contraire à la lumière blanche.

Les Couleurs Primaires additives (pures) sont : Le Rouge, Le Vert et Le Bleu.
Les Couleurs Secondaires additives (pures) sont : Le Cyan, Le Magenta et Le Jaune.

En fusionnant deux à deux les couleurs primaires, nous obtenons donc ces 3 secondaires. Chaque couleur secondaire obtenue par la fusion de ses deux couleurs primaires sera complémentaire à la dernière.
Comme nous l’avons vu plus haut, en fusionnant les couleurs lumières Rouge avec Vert, nous obtenons Jaune, complémentaire du Bleu, dernière couleur primaire.

Les Couleurs Primaires soustractives (pigmentées) sont : Le Cyan, Le Magenta et Le Jaune.
Les Couleurs Secondaires soustractives (pigmentées) sont : Le Rouge, Le Vert et Le Bleu.

Comme nous l’avons vu plus haut également, en mélangeant les couleurs matières Cyan avec Magenta, nous obtenons Bleu, complémentaire du Jaune, dernière couleur primaire avec justesse…  
Il est de même pour les autres mélanges primaires 2 à 2, formant l’une des 3 couleurs secondaires, complémentaire à sa couleur primaire restante.

Les Couleurs Physiques sont additives : R + V + B = C + M + J =  Blanc (W) = RVB + CMJ
Les Couleurs Chimiques sont soustractives : CMJ = RVB = Noir (K) = CMJRVB
Fusion Additive = Couleur Primaire + Couleur Complémentaire = Blanc
Mélange Soustractif = Couleur Primaire - Couleur Complémentaire = Noir

L’Addition Physique des 6 Couleurs Fondamentales est principale à La Soustraction Chimique qui ne produit pas La Lumière car elle ne possède pas d’onde électromagnétique spectrale mais s’en vêtit ! Les Pigments de La Nature se teintent en dépendance du Rayonnement de La Lumière à La Matière, à quelques exceptions de radiation énergétique près, avec ou sans simulation (fluorescence, phosphorescence…).
En règle artistique générale, la fusion artificielle équivaudra un beau gris foncé, grâce aux composants de ses pigments savants, originaux du bouquet final !
Bleu-cyan, Rouge-magenta... Rouge-vermillon, Bleu-sombre... La nuit, dites-vous ? ^^


Voici comment elle vit le jour : #OOOOOO - #FFFFFF
Code source ? L'hexadécimal ou le number one...
Voir : 3.
Ces identités juxtaposées, « Le Trou Noir » est Miroir.
La 3D ouvre sa porte à notre espace limité, grisé... « Électrisé ».
Lumière sur : Susceptible d'exister mais qui reste sans effet dans le présent.
Virtuelle Définition ? Ou Raison ? Le réel, de la devinette au potentiel.
La Vérité est ailleurs… De l'autre côté...
Jaune-citron.


5. La Lumière Solaire

Tu me vois 6 mois de l’année. Si tu m’approches je te tue mais sans moi tu n’existerais pas… Qui suis-je ?

Le Soleil : L’Etoile Blanche (Boule de Feu) de nôtre Système Solaire générant Lumière (Cyan) et Chaleur (Rouge) sur La Terre. On le verra donc Rouge à son lever et coucher sur ciel Bleu, Jaune en journée diffusant notre fond de ciel isotrope Cyan, en raison de la couleur thermique de ses IR qu’il nous rayonne grâce à ses UV dans les composants de notre épaisseur atmosphérique terrestre. Un jeu dégradé… aux couleurs complémentaires et correspondances perceptibles qui s’interfèrent.

Voir le Fichier : Soleil.jpg

L’IR : Le rayonnement Infrarouge est électromagnétique. Sa longueur d’onde est supérieure à la lumière visible mais inférieure à  la micro-onde. Sa fréquence est basse, en-deçà du rouge, OEM la plus longue du spectre visible, d’où le terme « infra ».
Il détecte et augmente la chaleur suivant l’amplitude de l’infrarouge (proche ou lointain) sur le spectre invisible à l’œil nu, humain. Il nous offre donc la « vision de nuit », thermique, comme les brûlures ! La sensation de chaleur du soleil nous est transmise par ses infrarouges.

L’UV : Le rayonnement Ultraviolet est électromagnétique. Sa longueur d’onde est inférieure à la lumière visible mais supérieure au rayon x. Sa fréquence est haute, au-delà du bleu, OEM  la plus courte du spectre visible teintant vers le violet, d’où le terme « ultra ».
Il est subdivisé en 3 catégories UV-A, UV-B et UV-C suivant l’amplitude de sa haute fréquence (proche ou lointaine) dangereuse pour notre santé. La diffusion de la radiation du soleil nous est transmise par ses ultraviolets.

Voir le Fichier : Spectre_Radiation.png

La Fluorescence est une lumière émise par un atome qui persiste sur une courte durée lorsque la source d’excitation est retirée. Ce bombardement énergétique activé par le photon, rentre en collision avec le proton (charge positive) ou l’électron (charge négative), est toujours de fréquence inférieure de sa source d’excitation !

La Phosphorescence est une lumière émise par un atome qui persiste sur une longue durée lorsque la source d’excitation est retirée. Ce processus ressemble à la fluorescence mais l’atome transite vers un état métastable, l’ion… et devra donc retrouver sa stabilité atomique.

On nomme rayonnement cosmique un flux de particules (électrons, protons, ions…) très rapides et donc très énergétiques provenant de l’espace profond ! Ces flux ont pour origine de très lointaines supernovas.
Une supernova est une étoile massive qui termine sa vie par une gigantesque explosion, émettant en quelques semaines, une lumière aussi puissante qu’une galaxie contenant plusieurs milliards d’étoiles !
Une telle explosion crée une onde de choc, un trou noir… dans le milieu interstellaire, rempli de gaz et de champ magnétique. Elle joue le rôle d’accélérateur naturel de particules chargées électriquement. Nous sommes nés de poussières d’étoiles…
L’analyse de ce rayonnement cosmique en altitude a longtemps été pour les physiciens leur seul moyen pour étudier et découvrir de nouvelles particules. Il fallut attendre les années 1950 pour reproduire ce type de rayonnement très énergétique dans les accélérateurs.

Dualité Onde – Corpuscule, imagée par notre vue en 3D :

Voir le Fichier : Dualite.JPG

Notre science est le consensus de l’ambigüité philosophique qu’elle nous présente par son accord analogique, modeste reflet du monde observé par l’humain et réinterprété par le langage de sa propre pensée dans lequel il vit. La réalité existe-t-elle indépendamment de son esprit commun ou sommes-nous condamnés à regarder individuellement un monde  trompé d’apparences mais guidé par la relativité subjective de l’inconscient. Le trouble… est « subconscient et obconscient » ! La Couleur…

Voir le Fichier : Excitation.JPG

Rappel Analogique :

- La Molécule est composée d’atomes harmonieux. Le Mot est lié de lettres.
- L’Atome contient le neutron (masse équivalente au proton) de stabilité électrique dans son noyau chargé positivement par le proton (+). L’électron (-) est une charge négative. L’atome contient autant de protons que d’électrons chargés en électricité. La Lettre est neutre.  
- Une Centaine d’Atomes pour de grandes combinaisons Moléculaires possibles. Vingt six Lettres Alphabétiques pour orthographié Le Mot.  
- L’Ionisation est une Modification du Code Atomique par l’électron transformant la molécule en poly-ion ou mono-ion. L’Orthographe Volage du mot.
- Le Cation est l’Ion Positif ayant perdu un ou plusieurs électrons de l’atome. Il est La Lettre « Protonique ».
- L’Anion est l’Ion Négatif ayant gagné un ou plusieurs électrons de l’atome. Il est La Lettre « Electronique ».

Il vint du mensonge des vérités qui nous manipulent inconsciemment ou que l’on manipule en conscience de celui-ci. Nous imaginons l’entrevue par la cohérence de que l’on a cru voir. Le monde microscopique nous voyons… mais lui constitue le résultat de ce que nous comprenons grâce à l’évolution. Je suis en vie… donc j’ai conscience de mon être que je véhicule par le paraître retransmis, l’image que mon subconscient lui suggère, boule à facettes donnée par la vie que j’intègre par la mienne. Je possède ce don… celui de la vie par trait d’union. L’amour… unique vie en ce monde, qui nous attraie de nature mais que nous matérialisons vulgairement trop…
Nous ne voyons jamais de l'intérieur à l'extérieur mais l'extérieur à l'intérieur...
Impossible n'est pas français ?!


6. L’Electromagnétisme

La Lumière est considérée comme un phénomène ondulatoire pouvant se propager dans le vide avec une vitesse finie de 300 000 km. Sa nature électromagnétique fut établie par James Maxwell. La Nôtre n’est qu’une petite partie de son spectre aux différentes formes de lumière, visible par l’œil humain. Elle est le champ électrique de l’OEM.

OEM : Onde Electromagnétique. Champ Electrique (vertical), Photon (particule neutre, directrice de propagation), Champ Magnétique (horizontal).

Voir le Fichier : Champ_OEM.jpg

L’Onde est une vibration mesurable qui se propage dans l’espace par un mouvement ondulatoire. Elle peut être courte ou longue, de fréquence basse (lente) ou haute (rapide).
Photon : Caractère énergétique corpusculaire (quantum), vecteur de lumière sans masse aux propriétés symétriques. Il est la force de l’onde électromagnétique.

Voir le Fichier : Photon.jpg

Longueur d’Onde (L) : La distance entre deux ondulations voisines forme son cycle. Plus la longueur est grande moins le photon possède d’énergie.
Nanomètre (nm) : Unité de mesure calculant la longueur d’un cycle, en - 1 000 000 de mètre.
Amplitude (A) : La hauteur est la force de l’onde énergétique.
Fréquence (F) : Le nombre de longueurs d’onde émises dans le temps.
Hertz (Hz) : Unité de mesure calculant la fréquence d’un cycle par seconde.

Voir le Fichier : A_et_L.jpg

Voir le Fichier : F.jpg

Les ondes à photon touchant une surface sont en partie absorbées et en partie réfléchies par celle-ci. Les ondes réfléchies jusqu’à notre œil ont les caractéristiques permettant d’identifier la surface. Sans lumière atteignant une surface, celle-ci ne pourrait renvoyer d’ondes et ne serait pas visible !

7. Le Spectre de La Lumière

Le Prisme, un solide en 3D, transparent et triangulaire…
Chaque couleur a sa longueur particulière que le prisme décompose pour qu’elle devienne visible individuellement. Les couleurs sont donc monochromatiques.

Voir le Fichier : Spectre_Visible.jpg

Le Magenta serait donc la face cachée par le vert (tiède), de la lumière solaire visible par l’œil humain, justifiant l’intensité de sa fluorescence. « La Lumière Noire » proche lui grâce son blanc qu’il nous réfléchit par effet d’intermittence, entre l’UV et l’IR. « La Lumière Thermique » proche lui cause donc cette température intermédiaire. Il n’apparait pas sur le spectre naturel visible de l’arc en ciel ou du prisme reproductif de son effet « goutte d’eau » mais bien sur la trichromie additive de nos écrans ! Il se situe derrière la partie verte dite « sensible » de celui-ci, entre le rouge (chaud) et le bleu (froid).
Au centre de la symétrie qu’offre La Lumière, visible et invisible, nous obtenons bien Le Gris. Pur Miroir Spectral de l’intensité de Nôtre Blanc. Vérification personnelle schématisée établie plus haut. De l’autre côté…

Le Magenta ne correspond donc pas qu’à une longueur d’onde du spectre solaire mais à tout nôtre spectre visible de la lumière blanche moins le vert !!! Reflet de sa couleur complémentaire. Le paradoxe est à son comble !
Le Magenta est le point d’incidence de ses extrémités invisibles à l’œil nu, l’ultraviolet (UV) et l’infrarouge (IR), coïncidant avec La Lumière Spectrale miroitant la nôtre par sa fluorescence ! Il est réflecteur de L’Obscurité par Sa Clarté. Le Noir absorbe le rayonnement spectral du Blanc, Lumière, contraire à lui-même.
Si nous divisons Sa Source en deux :
- Le noir contient la chaleur du rayonnement froid, le blanc. Il absorbe ses rayons lumineux. Sa lumière devient donc thermique, comme avec l’IR.
- A l’inverse, le blanc contient la lumière du thermostat chaud, le noir. Il émet ses rayons chaleureux. Sa lumière devient donc spectrale, comme avec l’UV.  
- Le Blanc serait donc invisiblement chaud et le noir visiblement froid.

Voir le Fichier : Spectre_Lumiere.jpg

C’est pour cette raison de l'étrange qu’on ressent les flammes de l’enfer vêtu de noir l’été lorsque le blanc rayonne le paradis… sur notre végétation chlorophylle, Bio de La Terre.  
Quelle est donc La Source Universelle de La Vie ???

La Magie n’est ni noire ni blanche… Elle est Magie…
Neutre est théoriquement l’univers atomique de l’électron négatif… Son noyau est Centre de La Force, positif par sa vie mais ionisé dans la vie pratiquante.
L'Ame Magicienne tempère l’aura spirituel de l’être physiquement humain par son psychisme…
Le Karma Magique est réalité, inconsciente du monde, Virtuel par subconscience. A quand l’hyper science… ???

Le Soleil est force de chaleur et lumière à la fois. Il produit donc La Lumière par le photon qui ne va pas sans électromagnétisme avec La Chaleur.
L’union des deux fait sa force. L’électricité brûle par la puissance magnétique de son courant qui n’est plus statique !

Voir le Fichier : Couronne_Solaire_UV.jpg
Vue de la couronne solaire sous L’Ultraviolet !
Voir le Fichier : Exoplanete.jpg
Vue d’un coucher de soleil simulé sur Osiris, notre exo-planète.
Voir le Fichier : Chien_IR.jpg
Vue d’un chien sous L’Infrarouge !
Voir le Fichier : Quark_-_Antiquark.gif
Vue d'une Photo... du Photon ! ^^

8. La Température des Couleurs de l'IR à l'UV

Voir le Fichier : Temperature_IR_a_UV.jpg

Les Couleurs Secondaires de La Lumière Visible deviennent Les Couleurs Primaires Additives de La Lumière Invisible, dans sa température inversée, vue sous UV (à droite). Elles sont donc plus proches du Meilleur de La Lumière Blanche Solaire, Fusion entre la lumière thermique Rouge de l’IR et l’intensité Cyan de l’UV, graciée par notre Boule de Feu, masse de gaz à photons sans masse, Le Soleil par nature. La chaleur brûlante de ses IR est plus froide que l’apparence trompeuse de ses UV, force de lumière sans masse qu’il génère en paire électromagnétique par les gaz de son entité brûlante.

La puissance nucléaire libérée par une entité plasmatique désintègre de par la force émise  durant cette explosion… laissant un trou noir gravitationnel sur le lieu de collision dans l’univers massif, de l’espace à  l’espace-temps… effet sensationnel entre contraction et dilatation de la « membrane galactique ».

Une étoile super géante… nait de ce trou noir inexplorable et meurt après supernova dedans…  Rien ne se perd, tout se transforme… Il n’y a d’absolu que La Magie…

Neutre est la création, centre de l’interstellaire à la vie biologique sur Terre, matière.
Plus l’objet est chaud, plus la lumière transmise est froide. La lumière cyan prévient la haute chaleur de son astre thermique, rouge pour notre soleil, blanc en somme.

Exemple :

- Le corps physique d’une ampoule filamenteuse incandescente, est toujours plus chaud que l’amplitude de lumière froide qu’il génère à haute fréquence énergétique, selon la hauteur de sa température quantitative, degré de sa puissance.

Ainsi, notre soleil très chaud par son rouge émet une lumière très froide par son cyan, diffusé avec  fraîcheur dans l’air par transformation de la gravitation atmosphérique donné à notre planète. Il est la voûte céleste de notre terre à effet de serre pour raisons climatiques. L’intensité de son rayonnement est diffusée par ses UV qui ne nous parviennent intégralement grâce à la protection de notre couche d’ozone. Ils sont responsables de la fraîcheur de l’air à notre Terre Chaude par une prédominance de la traversée de l’IR qui généreusement le purifie.

Sans son soleil, la terre ne serait qu’une masse froide qui ne produirait pas de lumière thermique.

Notre Lumière Visible en son centre, se situe dans la colonne centrale du tableau entre celle de l’IR (gauche) et de l’UV (droite). Nos 3 couleurs secondaires (CMJ) sont donc plus proches du blanc et nos 3 couleurs primaires (RVB) du noir, comme le démontrait notre fusion de l’addition des 6 couleurs lumières fondamentales. Elles nous offrent donc un gris solaire en réalité, virtuel du potentiel de notre blanc, réduit à son état de conscience donné.

9. Les Couleurs Fondamentales Chaudes et Froides

Voir le Fichier : Temperature_Couleur.png

Permutez.

Voir le Fichier : Couleur_Fondamentale.png

C’est pour cette bonne raison qu’on dit que le Rouge-Jaune (orange) ne sera jamais froid et que le Bleu-Cyan jamais chaud ! Vue thermique en RVB avec Infrarouge.

Voir le Fichier : T_avec_IR.jpg

Le Magenta se situe à l’opposé du Vert, entre Le Bleu et Le Rouge.
Si nous inversons La Profondeur (devant avec derrière) de La Lumière Spectrale Visible, sans juxtaposition, nous démystifions bien  sa lumière fluoresçant Le Blanc, renvoyée par cette Couleur Tiède, visible à l’œil nu humain (tel que le jaune ou le cyan...) et utilisée pour la lumière noire de Wood. Elle se situe au centre du Jaune et du Cyan du coté obscur de la force… solaire cachée par le croisement spectral RVB de sa largeur complémentaire.

Le Noir (vide) --> Le Gris <-- Le Blanc (couleur)

Imagez la symétrie axée en son centre contrasté par Le Gris, Couleur Miroir du plus grand contraste entre Le Noir (Absence de La Lumière) et Le Blanc (La Couleur), dans sa saturation maximale ! Il se situerait donc en mode Black (K) and White (W), dans le cercle intermédiaire du Noir au Blanc, où sont exposées ces 6 couleurs fondamentales ! Le gris foncé resterait dans le deuxième cercle obscur, le gris clair dans le quatrième pastel et le blanc dans ce cinquième, source de la lumière, centre de cette cible des couleurs !

10. Conclusion

Voir le Fichier : Particule.gif

La diagonale des couleurs... Pyramidale.
L'os pyramidal est l'un des huit os du carpe qui forment le poignet. Cet os doit son nom à sa forme triangulaire, en coin.
La Clé de 8 ?! ^^ Wink

Mécanique de lévitation :

http://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/CarreMag/CMDebut.htm

Le Carré magique. Le Sudoku de ma langue Latine ?! "Par le pouvoir de 3x3, mon désir est roi." Le Cercle.
Il n'en existe qu'un. Nous ne vivons dans une sphère mais dans une bulle...
La Symétrie ? Le 5 du Milieu.

http://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/Addition/PttDigi.htm#carmag

1 + 2 + 3 = 6... Plus petite somme possible avec les chiffres (0 à 9, 10).
4 + 5 + 6 = 15 ˙ǝuuǝʎoɯ ɐl
7 + 8 + 9 = 24 Plus grande somme plausible avec les chiffres.

Un grand écart de neuf conduit par un huit. Le centre de la plus grande addition au 3 x 3 du chiffre logique. Si nous otons le carré, alors nous retrouvons.... Le 15 dans tout calcul centralisant le 5 en point culminant des lignes diagonales ou transversales.
6 + 15 + 24 = 45 / 15 = 3 x 8 = 24
6 x 4 = 24

Il est curieux de trouver une correspondance de 8 sommes dans un carré magique de 3x3, l'unique donnant la somme 15, et un besoin tout juste de 8 sommes pour éxécuter ce dernier.

La 9ème Porte vous inspire ? Rose Red.
Ile de Pâques, Triangle des Bermudes... Centre de La Terre ? Mars, hum... L'extra, le para... Sommes-nous verts ?! ^^
Fictif. Illusoire est de croire... ^^
L'envie bat des ailes avec froid d'ironie car tièdes à nu-pieds, c'est chauds que nous avançons...
J'ai foi en la "noire" lumière car elle nous colore en adéquation.

Voir le Fichier : Test_1.gif
Voir le Fichier : Test_2.gif
Voir le Fichier : Test_3.gif
Voir le Fichier : Test_4.gif

Le cerveau ? Belle machine de simulation ! Capable de stéréotyper les teintes les plus conventionnelles. ^^
Plus que nous les comprenions, il les déduit. L'oeil humain a ses capteurs RVB qui diverge d'un Animal à l'autre.
Avec, les teintes se multiplient à l'infini mais ma bande passante de la perception sensorielle et multidimensionnelle est limitée.

Ci-joint, l'objectif : Dualité Onde – Corpuscule, imagée par notre vue en 3D

Quel est le comble de l'illusionnisme ? Dieu, présomptueux.
"La vanité est décidément mon péché préféré..." (L'associé du Diable, Milton).
Le Patron : L'incarnation des transformations du caméléon.
Anthropologie, Métaphysique, Numérologie, Astrologie, Esotérisme... Les Runes Divinatoires de la théorie des couleurs, vous y invitent.
Pile ou face ?!
Pièce est Ma Religion. Les paris sont ouverts ! ^^

http://www.angelvoices.eu/pythagore.html

Le savoir de la théorie acoustique...
Angels Voices ?
Et le savoir Pythagore...
Ses secrets. Ses écoles.

Voir le Fichier : 1_Euro.jpg

Forte-piano ! Un euro. Quel bruit métallique...
Une mine d'Or.

http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/666#La_math.C3.A9matique_du_nombre_666

Le Tarot de la Nuit sans Lune, plume d'écriture, nous indique par nature, L'Humain à son plein. ^^
La beauté du nombre... 69 ?! ^^
L'instinct primal réveille la bête qui sommeille... La complaisance, plutôt que l'abstinence.
L'intuition spirituelle, guide d'imagination astronomique.

La Semence :

http://cosmos2000.chez.com/Nombres/666Bivalence.html

Site Arbitraire ? Pensée Libre, de droits.
666 = 11111111 = 999
En forme binaire :
6 = 00000110
9 = 00001001
L'Apocalypse ?

Dualité Bien - Mal.
Comme une médaille et son revers, Dieu et le Diable auraient une coexistence pacifique. Par conséquent, La Bête (666) reste encrée à l'Anti-Bête (999).

Par aulleurs, convertis en système binaire, tous ces deux nombres décimaux (base 10), 666 et 999 on exactement la même valeur, soit 11111111 ( 8 fois l'unité ; Unité dans la Trinité ?! ...888 = Jésus, son code numérologique).

http://www.nouvelordremondial.cc/666-code-barres/

Hitman, ou mon empreinte génétique...

Voir le Fichier : Code_Barre.png

Virtuose, l'Artiste ! ^^

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. A méditer.

Le 3ème Oeil...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Troisi%C3%A8me_%C5%93il_(%C3%A9sot%C3%A9risme)

* Tapez sur Google : "3ème oeil ésotérisme wikipedia", cela marchera.
* Si le soleil se verrait, il serait blanc.

Thèse écrite par Lecomte Maryline - Sans dessus-dessous.
Le comble de l'illusionnisme.
Respectez les droits d'auteur. Merci.


Voir le Fichier : Dessus_-_Dessous.jpg
avatar
Vampyrella

Messages : 130
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum